Vous êtes ici : AccueilMusiquePratiques collectives
Parution : lundi 10 novembre 2014

Pratiques collectives

Les pratiques collectives : partager sa passion

Placées au cœur du projet pédagogique développé au sein de l’école, les pratiques collectives de la musique sont à considérer comme de véritables dénominateurs communs de l’ensemble des disciplines instrumentales. Elles représentent autant d’occasions privilégiées pour l’élève de s’épanouir et d’enrichir son parcours, contribuant au développement de sa curiosité et à la construction de sa motivation.
Sur le plan de la formation du musicien, jouer à plusieurs implique des règles communes relatives à une vie de groupe, prenant en compte la notion de respect et d’écoute de l’autre, tout en permettant à chacun de partager sa passion à travers de multiples expériences.
L’évolution des textes préconisés par le Ministère de la Culture, donne aux disciplines de pratiques collectives une place centrale dans le parcours de formation de l’élève. Si, à l’évidence, l’exigence d’une formation individualisée demeure, c’est bien, pour la grande majorité des élèves, la musique d’ensemble qui sera le cadre privilégié de leur pratique future. En effet, par les réalisations qu’elles génèrent, les pratiques collectives dynamiques au sein de l’école donnent tout son sens à l’apprentissage. Leur prise en compte dans l’évaluation se traduit par un suivi régulier sous forme de contrôle continu.
Dans cet objectif affirmé, l’école a mis en place depuis plusieurs années de nombreux ensembles enrichis chaque année.
Les élèves bénéficient d’un large choix pour s’inscrire dans sa pratique collective (obligatoire dans son parcours d’enseignement) BB orchestre (dès la première année), orchestres benjamin et juniors, orchestre de l’école , ensemble de musique baroque, ensemble de musique traditionnelle, small-band de jazz, ensembles de cuivres , de cordes et de bois, petit et grand ensembles de guitares, ateliers de musiques actuelles, chorale, choeur d’enfants .

D’autre part, la direction de l’EMDTPF souhaite intégrer dans les possibilités offertes aux élèves le choix de concrétiser cette obligation au sein d’une harmonie et d’associer ainsi, par conventions, les sociétés amateurs à l’école en tant que structure enseignante.

L’harmonie peut voir ainsi augmenter ses effectifs et participer à la formation de futurs membres musiciens amateurs.

Article précédent

Article suivant